ROTIR UN GIGOT D’AGNEAU


Ingrédients pour 6 personnes

  • 1 gigot d’agneau de 2kg à 2.5 kg
  • 5 branches de romarin
  • 6 à 8 gousses d’ail en chemise
  • 50 gr de beurre pommade
  • 10 gr de fleur de sel de Guérande et poivre du moulin
  • 20 cl de bouillon de volaille

Gigot d'Agneau

Préparation

Demandez à votre boucher de vous préparez le gigot, lui demander de conserver les os et parures du gigot. Sortir le gigot 2 heures avant de le rôtir (il doit être à température ambiante). Salez et poivrez le gigot sur chaque face, dans un plat allant au four disposez le gigot, les gousses d’ail en chemise, le romarin, les os et parures, et parsemez le gigot de beurre pommade.

Salez et poivrez , beurrez, mettre le romarin et l'ail

Préchauffez le four à 210° sur chaleur tournante, enfournez le gigot pour 10 minutes, au terme des dix minutes, sortir le gigot et le retourner sur l’autre face, enfourner pour 10 minutes. Baissez la température du four à 200°, laissez cuire 10 minutes et arrosez avec le jus qui est dans le plat, remettre 15 minutes, soit au total 45 minutes. A ce stade le gigot est cuit saignant. Le mettre sur une grille et le laissez reposez recouvert d’un papier aluminium pendant 15 bonnes minutes.

Laissez le gigot reposer 15 mm à couvert

Terminez le jus de cuisson, dégraissez le plat, versez dans le plat les 20 cl de fond de volaille, remettre le plat dans le four pour quelques minutes, sortir le plat et grattez les sucs qui sont sur les bords du plat. Passez le jus au chinois étamine, et servir en saucière.

AGNEAU PRE SALE : Appellation d’Origine Contrôlée « AOC » de la Baie de Somme, Baie du Mont Saint Michel.

Agneau d’herbage, il se nourrit de la flore saline et iodée des pâturages de la Baie de Somme et de l’Authie donnant à sa chair un grain très fin et une saveur particulière…très prisée des gastronomes !
Actuellement, l‘élevage de l’agneau de pré salé est réalisé par des professionnels suivant encore les méthodes d’autrefois. Les animaux ne vont en bergerie que durant la période hivernale (c’est-à-dire du 1er décembre au 15 mars environ).

Les mollières ou prés-salés, parties les plus hautes de la baie qui sont recouvertes par la mer lors des fortes marées, sont à l’origine de l’appellation « moutons de prés salés ».

Plat typiquement régional, consommé généralement tôt dans la saison, traditionnellement aux environs de Pâques, l’agneau de pré salé, à la chair rose vif, ferme, au grain serré, se cuisine le plus simplement du monde, de préférence rôti ou grillé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s