CREME A LA VANILLE CARAMELISEE

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 litre de lait entier
  • 4 œufs entiers
  • 8 jaunes
  • 150 gr de sucre semoule
  • 2 gousses de vanille
  • 1 moule à maqué de 24cm  de Ø sur 5 cm de hauteur

Crème à la vanille caramélisée

Crème à la vanille caramélisée

Préparation du caramel

  • 200 gr de sucre semoule
  • 2 cuillers à soupe d’eau
  • Quelques gouttes de jus de citron

Enduire le moule à maqué de caramel

Dans une petite casserole à fond épais, chauffez pendant 8 à 10 minutes le sucre, l’eau et le citron. Dès que la couleur du caramel est obtenue, versez-le dans le moule pour en colorer le fond et le bord.

Gousses de vanille

Blanchir les œufs avec le sucre

Les œufs sont blanchis

Faire bouillir le lait et la vanille

Faire bouillir le lait avec la vanille, que vous aurez préalablement ouvert en deux dans la longueur, pour récupérer les graines, ajouter les gousses dans le lait. Dans un cul de poule fouettez les œufs entiers, les jaunes d’œufs et le sucre, jusqu’au moment ou ils blanchissent. Ajoutez le lait bouillant, passez la préparation au chinois étamine, et enlevez la mousse qui se forme avec une écumoire. Reversez le tout dans le moule caramélisé et cuisez au bain-marie au four pendant 40 minutes à 150 et 170 °.

Mettre la sonde dans le bain-marie entre 95° et 100 °

Pour voir si la crème est cuite, plongez-y un couteau : la lame doit ressortir propre. Laissez au réfrigérateur 2  à 3 heures avant de déguster. Si comme moi vous avez une sonde, plongez la sonde dans l’eau du bain-marie, et réglé la température en fonction de l’eau de bain-marie soit 100°.

Bien entendu vous gardez les blancs que vous entreposez dans une boite hermétique au réfrigérateur (jusqu’à 3 à 4 jour), pour faire un soufflé au fromage ou sucré.

GLACE A LA VANILLE

La base est toujours la même, pour faire une glace on commence par faire une crème anglaise. Lorsque vous maitriserez la crème anglaise, tous les parfums sont possibles (…)

Pour 6 personnes (soit 0.75cl de crème anglaise, à sangler en sorbetière)

  • 300g de lait entier
  • 150g de sucre semoule (dont 30 gr pour la préparation du lait)
  • 170g de crème fleurette (c’est de la crème liquide)
  • 6 jaunes d’œufs (gros, sinon rajouter un, voire deux)
  • 2 gousses de vanille
  • 200g de lait concentré non sucré (utiliser du lait de marque GLORIA)

Les ustensiles

  • un fouet
  • un chinois
  • une sorbetière

Dans une grande casserole, faites chauffer le lait. Versez d’abord un petit fond d’eau, pour éviter que le lait n’attache. Versez le lait et 30g de sucre. Fendez les gousses de vanille en deux dans la longueur, récupérer les grains et ajouter gousses et grains dans la casserole. Portez à ébullition.

Faire bouillir le lait et la vanille

Dans un récipient, battez les 6 jaunes d’œufs, puis incorporer petit à petit le sucre semoule restant (120g), en fouettant énergiquement jusqu’à le mélange blanchisse, c’est-à-dire devienne mousseux et clair.

Jaunes d’oeufs blanchis

Quand le lait est bouillant, retirez les gousses de vanille, puis versez le lait petit à petit sur les jaunes d’œufs, mélangez en en même temps avec une spatule, énergiquement pour que les jaunes ne cuisent pas.

Versez-le tout dans une casserole, faites chauffer jusqu’à ce que le mélange épaississe et devienne crémeux, remuez sans cesse et ne laissez surtout pas bouillir. Pour savoir si le mélange a la bonne consistance, sortez la spatule de la casserole et passez un doigt dessus : si la trace du doigt demeure et que la crème ne coule pas, c’est bon.

Le mélange devient mousseux

Retirez du feu, ajoutez le lait concentré et la crème fleurette, mélangez.

Passez cette préparation au chinois étamine.

Refroidir la préparation rapidement, pour ce faire prendre deux saladiers, l’un plus petit que l’autre. Dans le grand saladier mettre des glaçons, posez le petit dedans, et refroidir la crème en la vannant (la brasser avec une louche). Lorsque la préparation est froide, recouvrez-la d’un film, et entreposer au réfrigérateur pour la nuit.

Versez cette préparation dans la sorbetière. La glace à la vanille est prête.

Cette préparation peut-être faite le soir, pour le lendemain, le mélange des graines de vanille va parfumé la préparation, avant de la mettre en sorbetière

Vanner la crème

CREPES SOUFFLEES

PÂTE A CRÊPES

Ingrédient pour 8 crêpes dans une grande poêle à crêpes

Crêpes soufflées

125 g de farine
30 g de beurre fondu
5 g de sel
sucre (facultatif, j’en ajoute 25gr)
3 œufs
3 dl de lait (30cl)
2 cuillères à soupe d’eau
2 cuillères à café de rhum ou arôme fleur d’oranger

Préparer tous les ingrédients
Tamiser la farine. Former un puits au centre de la farine.
Mettre au centre de la fontaine, les œufs, le sucre et le sel.
Mélanger à l’aide d’un fouet en incorporant petit à petit la farine.
Durant le mélange, ajouter petit à petit le lait froid. Continuer à mélanger jusqu’à absorption complète de la farine.
Bien battre afin d’obtenir un appareil bien homogène, passer l’appareil à la passoire fine afin d’éliminer les grumeaux. Faire fondre le beurre. L’ajouter à la pâte. Bien mélanger. Réserver 1 heure minimum avant de cuire les crêpes.

CRÊPES SOUFFLÉES

Ingrédients pour 6 crêpes
Appareil à soufflé:
5 œufs
50 g de sucre
25 g de farine
100 g de jus d’orange et 5 cl de Grand Marnier
Une pincée de Sel

La préparation monte dans le four

Préparer tous les ingrédients
Clarifier les œufs.
Mélanger les jaunes avec le sucre et la farine, bien battre le mélange, jusqu’au jaunissement des jaunes. Ajouter le jus d’oranges.
Monter les blancs d’œufs en neige avec une pincée de sel. Démarrer à petite vitesse pour caser les blancs, augmentez ensuite la vitesse, ajoutez un peu de sucre glace .Afin de serrer les blancs.
Verser le mélange précédent dans les blancs d’œufs en neige, et les mélanger délicatement, afin d’obtenir un appareil à soufflé homogène.
Disposer une crêpe sur un plat ovale ou une assiette légèrement beurrée, et répartir une partie de l’appareil à soufflé sur une moitié de la crêpe. Rabattre la crêpe afin de former un croissant de lune.
Saupoudrer de sucre glace, et enfourner à four chaud (180°C/356°F) pour 12 minutes
La crêpe va s’ouvrir gonfler et colorer. Au terme de la cuisson, sortir du four, saupoudrer à nouveau de sucre glace et servir immédiatement. Ce dessert ne peut pas attendre une fois cuit.

GRATIN DAUPHINOIS

Ingrédients pour 4 personnes

Je sais cette recette, n’est plus d’actualité et elle ne fait pas partie de la cuisine moléculaire, et je ne suis pas expert en Karaté, et je goûte mes plats avec une petite cuiller, et j’étais dans les Chars d’assauts, et pas parachutiste au Liban. Alors je vous la redonne, des fois que vous auriez envie de déguster ce plat simple.

Gratin dauphinois

Gratin dauphinois

* 800 g de pommes de terre (prendre des pommes de terre à chair ferme, Roseval, Belle de Fontenay)

* 30 cl de lait entier

* 50 cl de crème fraîche (30 + 20)

* sel et Poivre du moulin

* noix de muscade

* Une  grosse noix de beurre

* Deux gousses d’ail

Laver, éplucher et émincer les pommes de terre en tranches de 3 mm environ. Pour cela vous pouvez utiliser une mandoline  qui fera très facilement et rapidement le travail (attention aux doigts !).  Ne pas les laver après la coupe.
Les disposer dans une casserole avec 30 cl de lait (entier si possible), la crème fraîche, une grosse noix de beurre, ail haché, sel, poivre et la noix muscade râpée.
Porter à ébullition puis baisser le feu légèrement et poursuivre la cuisson 8 minutes à couvert. Remuer délicatement avec une spatule pour éviter que la préparation attache. Les pommes de terre vont s’enrober de la crème.
Disposer délicatement les pommes de terre dans un plat à gratin. Aplanir la surface et laisser refroidir pour que les goûts se mélangent. Ajouter à ce moment les 20 cl de crème fraîche épaisse restante.
Enfourner à 180° et laisser cuire une quinzaine de minutes environ. (Piquer avec un couteau pour vérifier si les pommes de terre sont cuites) jusqu’à ce que le gratin obtienne une belle surface gratinée. Servir dans le plat de cuisson.

DSC01469

Le petit truc du chef, si vous avez mangé du foie gras, ne pas jeter la graisse du foie, et mettre cette graisse au fond de la casserole, vous allez être réconcilié avec le gratin dauphinois.